ūüĆŅLE DOSSIER : ‚Äú L'analyse de cycle de vie ‚Äú

Publié le : 12 juin 2023
Si vous voulez avoir de l'impact, ne restez pas les bras croisés !
Inscrivez-vous à "Scale ton impact", la newsletter à lire pour progresser et agir sur l'éco-responsabilité de son entreprise.

I - Qu'est-ce que l'Analyse de Cycle de Vie (ACV) ?

A- Explication et objectif du concept d'ACV

Image de Racine qui définis l'analyse du cycle de vie

On parle d'évaluation globale car l'ACV permet de rendre compte des impacts environnementaux tout au long de la vie du produit, du service ou de l'activité, en s'appuyant sur différents critères et éléments. L'ACV a donc une approche temporelle et multicritères.

L'objectif d'une ACV est d'apporter aux d√©cideurs (publics ou priv√©s) les √©l√©ments essentiels pour mieux conna√ģtre le produit, le service ou l'activit√©, de le comparer √† d'autres ou encore savoir o√Ļ les am√©liorations sont n√©cessaires pour √©co-concevoir.

Cet outil est cadré par deux normes internationales, l'ISO 14040 et l'ISO 14044, qui sont venues définir les principes et les modalités pour la première - et les exigences de l'ACV - pour la seconde. Ces normes s'inscrivent dans le package de la norme ISO14000 sur le management environnemental.

B - L'approche temporelle : Les différentes étapes du cycle de vie

Comme son nom l'indique l'ACV vient analyser et évaluer le cycle de vie d'un produit, d'un service ou d'une activité. Il s'agit d'identifier, tout au long de la vie, tous les impacts environnementaux qui sont impliqués. De l'extraction des matières premières à l'élimination ou valorisation, l'ACV fait le tour de toutes les étapes de vie inhérente au produit, au service ou à l'activité analysé·e.

Je vous ai fait ci-dessous un petit schéma récapitulatif des étapes de vie d'un produit :

Illustration qui représente un exemple de l'analyse du cycle de vie

C- L'approche multicritère

Racine explique l'approche multicritères de l'ACV

Par exemple la fabrication d'un ordinateur a nécessairement impliqué l'exploitation de nouvelles matières premières. Ces dernières impliquant une destruction de biodiversité, une diminution des ressources naturelles et l'émission de gaz à effet de serre.

L'int√©r√™t de l'ACV est qu'elle va venir analyser et √©valuer tous les impacts aussi bien dus aux flux entrants qu'aux flux sortants. On entend par ‚Äúflux‚ÄĚ tout ce qui entre et tout ce qui sort dans le cycle de vie du produit, du service ou de l'activit√©.

  • On retrouve notamment en flux entrants les ressources en √©nergie (p√©trole, gaz, etc.) ainsi que des mati√®res n√©cessaires (eaux, etc.). Il s'agit de tout ce qui est n√©cessaire pour la vie du produit, service ou activit√©.
  • Les flux sortants, quant √† eux peuvent √™tre des d√©chets, des √©missions polluantes, des rejets de liquides, etc. Il s'agit de toutes les externalit√©s et rejets polluants qu'impliquent le produit, le service ou l'activit√©.

Tous ces flux sont quantifiés à chaque étape du cycle de vie afin de se rendre compte des impacts potentiels sur l'environnement. La multitude de flux et leurs interactions rendent la collecte de données souvent complexe. C'est la raison pour laquelle les ACV ont une marge d'incertitude sur la valeur réelle des impacts qui est non négligeable.

II- Quelles sont les étapes de l'ACV ?

Selon les normes ISO 14040 et ISO 140044 il existe 4 étapes de l'ACV :

  • D√©finition des objectifs et du champ de l'√©tude
  • Analyse de l'inventaire
  • √Čvaluation de l'impact
  • Interpr√©tation

A- √Čtape n¬į1 : D√©finir les objectifs et le champ de l'√©tude

Racine explique que la première étape d'une ACV est de poser un cadre avec des objectifs, une cible d'étude, des moyens de communication, etc

Voici les éléments qu'il faut définir :

  • D√©terminer les objectifs de l'ACV : il s'agit ici de pr√©ciser l'application qui sera faite de l'ACV : Est-ce que cette ACV entre dans une d√©marche d'√©co-conception ? De comparaison entre deux produits ou deux services ? Ou une simple volont√© de d√©claration environnementale d'un produit, d'un service ou d'une activit√© ?
  • D√©terminer la cible de l'√©tude : interne ou externe √† l'entreprise ?
  • Pr√©ciser les moyens de communication des r√©sultats de l'√©tude : r√©sultats accessibles sur le site internet ? Via des communications sur les r√©seaux sociaux ? Peu de communication ?
  • D√©finir les personnes qui auront acc√®s aux r√©sultats : tout le monde peut y avoir acc√®s, ou simplement les d√©cideurs ? Ici √ßa d√©pendra notamment des objectifs de l'ACV.
  • Pr√©ciser les fonctions du produit, du service ou de l'activit√© √©tudi√©¬∑e : √Ä quoi cela sert ? Qu'est-ce qu'on va √©tudier ?
  • D√©terminer l'unit√© fonctionnelle, c'est-√†-dire l'unit√© de mesure, utilis√©e pour √©valuer. Cette unit√© fonctionnelle permet de comparer les impacts de deux produits, services ou activit√©s, sur une unit√© de mesure commune. D√©finir cette unit√© est primordial pour obtenir des r√©sultats pertinents. Par exemple une unit√© fonctionnelle pour une brosse √† dents pourrait √™tre 300 lavages de dents. Pour donner un exemple d'application : Si une brosse √† dents X g√©n√®re 2 fois moins d'impacts sur l'environnement qu'une brosse √† dents Y, mais que la brosse √† dents X doit √™tre chang√©e tous les 150 lavages de dents, alors les deux brosses √† dents auront les m√™mes impacts sur l'environnement.
  • D√©finir les fronti√®res du syst√®me √©tudi√© : o√Ļ s'arr√™te l'√©tude ? Quels flux ne sont pas pris en compte ? Pour faire cela il est d'abord n√©cessaire de d√©finir quelles √©tapes du cycle de vie vont √™tre √©tudi√©es. Une fois les fronti√®res temporelles d√©finies, la cartographie des flux entrants et sortants doit √™tre r√©alis√©e. Cela consiste √† identifier et quantifier les diff√©rents flux de mati√®res, d'√©nergie et d'√©missions associ√©s √† chaque √©tape du cycle de vie du syst√®me √©tudi√©.
  • Pr√©voir les limites et obstacles de l'√©tude : certains obstacles et certaines limites peuvent √™tre d√®s le d√©part connus. Il est important dans ce cas de les notifier. Par exemple pourquoi il est impossible d'√©tudier telle √©tape de vie. 
  • Arr√™ter les r√®gles pour les calculs de l'√©tude : Il n'existe pas de syst√®me de calcul fix√©. √Ä chacun d'arr√™ter ses propres r√®gles pour que cela soit le plus pertinent.

B- √Čtape n¬į2 : Collecter les informations et faire l'inventaire des flux

Racine explique la deuxième étape, c'est à dire la collecte des informations et l'inventaire des flux

En outre il s'agit de faire un inventaire des flux de matières et d'énergies, entrants et sortants.

Dans les faits il s'agit de collecter deux types de données dites primaires ou spécifiques :

  • Les facteurs d'activit√©s qui repr√©sentent les actions effectu√©es par les √™tres humains tout au long du cycle de vie du produit, du service ou d'une activit√©. En g√©n√©ral ces facteurs sont exprim√©s en unit√©s physiques ou quantit√©s mesurables (km parcourus, quantit√© de carburant consomm√©, etc.).
  • Les facteurs d'√©missions qui repr√©sentent des donn√©es ou coefficients indiquant la quantit√© d'√©missions ou de rejets g√©n√©r√©s lors des √©tapes du cycle de vie d'un produit, d'un service ou d'une activit√© (√©missions de polluants atmosph√©riques, √©missions de polluants dans l'eau, etc‚Ķ).

Ces données primaires peuvent être complétées par des données secondaires (ou génériques) issus de la bibliographie ou de calculs.

Cette √©tape est d√©licate car elle est facilement source d'erreurs ou d'oublis. Elle n√©cessite g√©n√©ralement des contr√īles ext√©rieurs.

C- √Čtape n¬į3 : √Čvaluer les impacts

Racine explique la troisième étape c'est l'évaluation des impacts

Pour faire cela il est primordial, en amont, de classifier et de caractériser les impacts sur l'environnement :

  • Classifier les impacts : pour cela on va par exemple faire une cat√©gorie ‚ÄúPollution de l'eau‚ÄĚ, une ‚Äúpollution de l'air‚ÄĚ, un ‚Äúchangement climatique‚ÄĚ, une ‚Äúperte de biodiversit√©‚ÄĚ, etc. Cela permet d'organiser les donn√©es et de faciliter l'analyse.
  • Caract√©riser les impacts : la caract√©risation des impacts dans l'ACV consiste √† √©valuer les cons√©quences environnementales des flux identifi√©s en utilisant des facteurs de caract√©risation. Ces facteurs permettent de convertir les donn√©es brutes en indicateurs compr√©hensibles et comparables, facilitant ainsi l'√©valuation et la comparaison des impacts environnementaux des diff√©rentes √©tapes du cycle de vie du syst√®me √©tudi√©. Par exemple les distances de transport vont √™tre caract√©ris√©es en √©quivalents CO2.¬†Ce facteur permet de convertir les √©missions de diff√©rents GES (comme le m√©thane ou le dioxyde d'azote) en une √©quivalence en termes d'√©missions de CO2, qui est consid√©r√© comme une r√©f√©rence commune. Une fois que les facteurs de caract√©risation sont appliqu√©s aux flux identifi√©s lors de la cartographie des flux, ils permettent de quantifier les impacts environnementaux associ√©s √† chaque flux.

Dès lors que cela est fait il est temps d'évaluer. En général les quantités de chaque flux sont multipliées par des facteurs de caractérisation correspondants.

Néanmoins, il est important de noter les techniques d'évaluation sont propres à chaque étude et varient en fonction du contexte et des objectifs. Les méthodes sont d'ailleurs en constante évolution, tout comme la réalité environnementale.

D- √Čtape n¬į4 : Interpr√©ter l'ACV

Racine explique l'étape 4 qui consiste à interpréter les résultats de l' ACV

Dans cette étape, lorsque l'on a toutes les données et tous les résultats de l'étude, on peut les présenter sous forme de tableaux, de graphiques ou de rapport. L'interprétation de ces résultats permet de comprendre les principales sources d'impacts environnementaux tout au long du cycle de vie.

C'est lors de l'interprétation que l'on peut identifier les étapes critiques dans lesquels il est nécessaire de redoubler d'efforts pour diminuer les impacts sur l'environnement. Cette interprétation permet aux décideurs de décider et d'orienter les actions d'amélioration et d'optimisation.

Il est essentiel d'ajouter que dans la majorit√© des cas l'interpr√©tation est assortie d'une revue critique. Il s'agit ici de faire appel √† un expert ind√©pendant en charge du contr√īle et de l'analyse des r√©sultats. Ce dernier pourra soulever les quelques points d'incertitudes avant que tout r√©sultat ne soit communiqu√©.

Pour vous aider dans votre démarche d'ACV d'un produit, GreenScale a concocté une ressource. C'est un modèle de rapport ACV d'un produit. Vous pourrez le remplir directement ou vous en inspirer pour votre rapport. Vous retrouverez cette ressource dans la suite de notre Newsletter du jour.

III- Comment se servir de l'ACV ? Quelles applications peut-on en retirer ?

Racine explique comment se servir de l'ACV ? Quelles applications peut-on en retirer ?

A- L'ACV dans la conception de produits durables

On parle depuis plusieurs années d'éco-conception des produits et des services. L'intérêt est de concevoir des produits et des services qui ont le moins d'impact sur l'environnement sur l'entièreté de son cycle de vie.

Ainsi, lorsqu'une entreprise souhaite éco-concevoir un produit ou un service elle sera amenée à faire une ACV, aussi bien en amont qu'en aval. En amont pour réduire les impacts d'un produit ou d'un service déjà existant. En aval pour évaluer si le produit ou le service en projet implique le minimum d'impacts environnementaux.

De plus, dans une optique d'am√©lioration continue, il sera judicieux de refaire r√©guli√®rement des ACV afin d'identifier les am√©liorations √† faire dans le cycle de vie gr√Ęce aux avanc√©es actuelles.

B- L'ACV comparative

Racine dit que les ACV peuvent aussi servir d'outils comparatifs

En effet, avec l'ACV on peut comparer par exemple :

  • Deux produits similaires ayant la m√™me fonction (une brosse √† dents √©lectrique et une brosse √† dents classique)
  • Deux produits diff√©rents ayant la m√™me fonction (une trottinette et un v√©lo)
  • Un bien et un service ‚Äúd√©mat√©rialis√©‚ÄĚ (un courrier postal et e-mail)

C- L'ACV dans la communication environnementale

L'ACV est également un moyen de faire de la communication environnementale pour une entreprise. En effet, en faisant une ACV une entreprise peut présenter les résultats aux consommateurs et clients. Le but est de prouver à ces derniers la transparence de l'entreprise sur ses produits ou services.

Lorsque l'ACV est comparative elle peut permettre aux consommateurs de faire des choix éclairés sur leur consommation.

IV - Question bonus : qui peut faire une ACV ?

Il faut noter que toute organisation proposant des produits ou des services peut se lancer dans une ACV.

La personne en charge de l'ACV peut √™tre toute personne ayant les connaissances n√©cessaires concernant la m√©thode ACV. Toutefois il est pr√©f√©rable d'avoir acc√®s √† des bases de donn√©es suffisantes et de savoir ma√ģtriser et utiliser les outils et logiciels (Simapro, GaBi, etc.).

Généralement les ACV sont réalisées par des agences indépendantes expertes dans l'évaluation des impacts environnementaux et qui ont déjà l’expérience de cette méthodologie.

Racine vous propose les services GreenScale afin de faire votre ACV, pour cela vous pouvez prendre rendez-vous avec Océane

Si vous êtes intéressés cliquez sur le bouton ci-dessous :

À la revoyure, chers lecteurs et chères lectrices.

Votre Racine.

Continuez à agir...
... gr√Ęce √† l'un de nos autres articles de blog !
31 juillet 2023
Et voil√† ! Vous pouvez t√©l√©charger la version PDF de notre labyrinthe ūüĆī

Essayez de retrouver le bon chemin !

Continuer à lire ...
21 juillet 2023
Et voil√† ! Vous pouvez t√©l√©charger la version du mot crois√© en VERSION PDF ūüėĀ

Nous vous proposons le jeu des mots croisés. Chaque mot à trouver a été cité au moins une fois dans notre newsletter du jour. À la fin vous aurez un mot magique à trouver !

Continuer à lire ...
12 juin 2023
ūüĎČūüŹĹLe rapport d'analyse ACV‚úÖ

Dans cette ressource nous vous proposons notre rapport d'analyse ACV, vous pourrez retrouver les différentes étapes de l'analyse du cycle de vie. Ce document sera votre guide ! Vous pourrez le personnaliser et le compléter comme bon vous semble dans votre entreprise.

Continuer à lire ...
1 2 3 … 10