Recevez des conseils éco-responsables pour votre entreprise en vous inscrivant à notre newsletter ! En savoir plus sur notre newsletter Scale ton impact.

Blablacar ou une application parfaite de l'économie circulaire

20 octobre 2021

Circularité, économie de la fonctionnalité, partage, économie collaborative, voilà ce qu'on aborde dans cet article. En prime, Nous l'illustrons avec l'exemple de Blablacar. Une application de covoiturage qui reprend les codes de l'économie circulaire.

Le but ici est de montrer, par le biais d'une success story et de concepts associés, qu'il est possible d'améliorer son impact environnemental et sociétal.

L'économie circulaire en quelques mots

Depuis l'omniprésence de la question environnementale dans tous les aspects de nos vie, l'économie circulaire s'est très vite imposée comme modèle et alternative crédible au modèle économique linéaire reposant sur le 'extraire - produire - consommer - jeter'. Selon l’ADEME, "l’économie circulaire peut se définir comme un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des individus."

En d'autres termes et à l'image du schéma ci-dessous, il y a différentes manières de pratiquer l'économie circulaire, qu'on résumera par la formulation de gestion sobre, raisonnée et efficace des ressources. La meilleure manière d'appliquer cette formulation pour un bien, se situe au niveau de son utilisation et se traduit par son partage avec autrui.

Pour accéder à un guide sur l'économie de la fonctionnalité, inscrivez-vous à notre newsletter. On vous répertorie toute les déclinaisons d'offre que peut revêtir l'économie de la fonctionnalité. Vous aurez accès aux derniers numéros.

Le partage : première étape de la circularité

Economie circulaire
Source : Wikipédia

En bref, aller vers plus de circularité nécessite une évolution paradigmatique où le partage et la réutilisation - sous toutes ses formes - sont loi.

Sur cette lignée, on peut citer l'économie de la fonctionnalité qui envisage le bien sous le prisme de sa fonction (ou son usage). Cette manière d'appréhender le produit incite à l'utilisation partagée soit en simultané ou de manière alternée.

Sur un autre concept circulaire, l'économie collaborative englobe tout type de "partages" : partage de ressources, de déchets, de biens...

Blablacar, succès mondial au service de l'économie circulaire et du partage

Pour comprendre l'application de ces notions, nous vous proposons de regarder l'entreprise française de covoiturage Blablacar !

La société est née d'un besoin du fondateur, Frédéric Mazzella, de se déplacer en Vendée et d'une frustration liée à des billets de train trop chers. Ceci étant, alors même que des milliers voitures vides faisaient le trajet en question. Créer une base de données recensant ces voitures vides fut donc le concept original et originel de Blablacar.

Très rapidement, les avantages du covoiturage à grande échelle se sont révélés multiples pour la société. En plus de partager des frais, il permet de réduire les émissions de GES et le trafic. Mais ce qui nous intéresse particulièrement ici, est qu'il permet d'optimiser l'utilisation des voitures dans une logique de circularité.

Si l'on précise, outre l'ancrage dans l'économie circulaire, Blablacar fait partie intégrante de l'économie de la fonctionnalité. En d'autres termes, c'est grâce à la vente de la fonction de la mobilité. Ce n'est pas tout. L'entreprise de covoiturage sert d'exemple pour l'économie collaborative. En effet, il y a ici un partage de la voiture, des frais et des émissions avec un ou plusieurs individus.

Cette démarche intellectuelle de repenser l'utilisation de nos biens sous l'égide du partage est applicable à tout type de biens. C'est une manière simple et efficace d'apporter plus de circularité à notre modèle de consommation. Et si on s'y mettait tous ?

Plus de circularité pour les petits trajets avec Blablacar Daily

Dans une perspective de pousser le concept, Blablacar a lancé Blablacar Daily. L'application propose le même service mais pour des trajets quotidiens de type domicile - travail. Cette nouvelle offre est en adéquation avec la loi LOM (Loi d'orientation des mobilités) qui ambitionne un transport quotidien moins couteux, plus facile et plus propre.

La loi LOM
Source : Senat.fr

Des partenariats avec des entreprises et des collectivités territoriales sont notamment à l'oeuvre pour booster et inciter financièrement au covoiturage. D'autre part, Blablacar Daily propose de nouvelles fonctionnalités. On y retrouve : "la possibilité de covoiturer ponctuellement sur tous les trajets courte-distance, d'organiser ses trajets avec ses covoitureurs favoris en 2 clics" ou "localiser ses covoitureurs en direct sur la carte". Enfin, sur le long terme l'objectif est de mêler trajet longue et courte distance dans une formule 2 en 1.

Blablacar est selon nous, un exemple emblématique au succès incontestable. Un modèle qui lie économie circulaire et l'économie de la fonctionnalité.

Pour aller plus loin, inscrivez-vous à notre newsletter 'Scale ton impact'. Vous recevrez les prochains numéros et accèderez à celle dédiée à l'économie de la fonctionnalité : abonnez-vous ici.

Les limites du partage des biens

A l'image du passage de la 4G à la 5G ou plus en arrière, du passage de la voiture tractée à la voiture thermique, le risque est une augmentation de la consommation. Comme tout procédé optimisé et efficace, il est possible qu'il soit victime de son succès et entraîne une surconsommation. Les avantages environnementaux se muent dans ce cas en désavantages et annihile les effets positifs du gain d'efficacité. Pour Blablacar, le risque ici est qu'un prix devenu plus attractif par le partage, incite à consommer davantage de voyage longue distance. Le nombre de voitures en circulation sera alors plus important. C'est ce qu'on appelle l'effet rebond...

Sources : Blog.blablacar.fr ; ADEME

Si vous souhaitez faire le point sur la démarche éco-responsable de votre entreprise :

Allons-y !
(premier rendez-vous offert)

Abonnez-vous à notre newsletter Scale ton impact pour recevoir chaque mois un ensemble de ressources sur une thématique de l'éco-responsabilité

Pour en savoir plus sur la newsletter Scale ton impact
À lire aussi