Recevez des conseils éco-responsables pour votre entreprise en vous inscrivant à notre newsletter ! En savoir plus sur notre newsletter Scale ton impact.

Interview : Hyphae, première entreprise à mission de Vendée

16 septembre 2021

Nous avons rencontré Teddy Travert, dirigeant d'HYPHAE, pour discuter d'entreprise à mission ! Il nous décrit sa démarche et les objectifs donnés à son entreprise.

Si vous n'avez pas lu notre dernière newsletter "Scale ton impact" qui décrypte comment devenir entreprise à mission, vous pouvez y accéder en vous abonnant ici.

HYPHAE est constituée d'une équipe de slasheurs ancrée sur son territoire, avec un engagement sociétal et des compétences humaines robustes. Leur solution est destinée à tous les métiers, pour répondre à l’ensemble des besoins en compétences cadres. Cela grâce à l'hybridation d'outils RH innovants tels que l'audit, le conseil, la gestion de projets, le portage salarial, le management de transition ou encore le temps partagé.

Soutien long terme pour les entreprises grâce à Hyphae

Hyphae est devenue la première entreprise à mission de Vendée, alors quelle est votre mission ? 

"Nous avons défini notre raison d'être de la manière suivante :

Nous apportons à nos clients des humains forts de plus ou moins 10-15 ans d’expérience avec des valeurs et une envie d'avoir un impact social et/ou environnemental. Nous leur apportons une sensibilisation à ses sujets pour s'impliquer dans leur métier et apporter un regard externe à l'entreprise d'accueil.

Notre implantation territoriale nous permet aussi de proposer des emplois à plus faible impact carbone et qui vient enrichir une économie locale décentralisée.

Nous réalisons également des missions d'audit auprès de nos clients sur lesquels nous amenons notre vision sur le sujet environnement."

Pourquoi c’était important pour vous de devenir une entreprise à mission ? 

Economie : Hyphae, première Entreprise à mission de Vendée | Le Journal du  Pays Yonnais

"Parce que Marielle (co-fondatrice) et moi avons été déçu d’un modèle trop orienté sur le profit dans nos précédentes expériences !

Tout le pilier humain, management, inclusion et diversité avait déjà été mis en oeuvre durant les 2 premières années d'Hyphae. Le pilier environnemental est arrivé d'abord au niveau personnel chez chacun de nous puis parce qu'on est convaincu que le mur arrive, nous avons voulu prendre les devants.

À présent, nous essaimons auprès de nos talents et chez les entreprises où nous intervenons.

Cette démarche d'entreprise à mission était primordiale pour démontrer que ce qu’on dit, on le fait. En 2018, nous avons pris la décision que nous deviendrions société à mission pour mars 2021 et c'est chose faite !

À présent, nous avons rassemblé différentes personnes externes à Hyphae pour constituer un comité de mission et être challengé 1 à 2 fois par an sur notre mission, nos décisions et les moyens associés.

Il se constitue d'autres chefs d'entreprise engagés comme la déléguée générale MEDEF Vendée ou le président des Dirigeants Responsables de l'Ouest ainsi qu'une experte de la RSE entre autres.

J'avais voulu mettre en place ce comité de mission à la création d'Hyphae mais le décret n'était pas sorti."

Comment on fait pour devenir une entreprise à mission ? 

"Il faut respecter les 5 conditions suivantes :

1. Raison d’Être intégrée aux statuts au sens de l’article 1835 du Code Civil

2. Objectifs sociaux et environnementaux intégrés aux statuts

3. Composition d’un organe de suivi « Comité de Mission » étudiant la qualité de la stratégie et identifiant les risques et chargé exclusivement d’un rapport joint au rapport de gestion mentionné à l’article L232-1

4. Vérification de l’exécution des objectifs par un organisme tiers indépendant + avis joint au rapport du Comité à Mission : cible Hyphae en 2023 (les organismes manquent de maturité à ce jour)

5. Déclaration de sa qualité de société à mission au greffier du tribunal de commerce qui la publie

Cela commence toujours par une démarche pour définir sa raison d'être et ses objectifs et après on rentre dans la partie administrative pour les statuts.

Nous avons voulu composer un comité de mission aussi même si ce n'était pas obligatoire pour nous (- de 250 salariés).

Au bout de 2 ans, Hyphae sera contrôlé par l’Organisme Tiers Indépendant mais pour le moment aucun organisme n'est encore accrédité."

Si vous auriez un conseil à donner à des dirigeants de TPE/PME qui veulent s’engager dans cette démarche ? 

"De ne pas le faire seul !

Nous, on a été accompagné en 2018 par un cabinet de conseil RSE qui avait un programme pour les TPE. Cela a duré 3 ans, nous avons réalisé une évaluation RSE avec eux et définit les prémisses de notre raison d'être.

Cela nous a laissé le temps de communiquer sur cette mission, d'affiner les mots que l'on utilisait.

Début 2021, nous avons lancé les actions officielles dont la modification des statuts réalisés par un avocat (1000-2000€ le processus complet).

Je les rassurerais aussi en leur précisant qu'à présent on sait que ce décret de société à mission, c'est mature, ils peuvent se lancer en confiance !"

C’est quoi votre prochaine étape ? 

"Pour aborder les prochaines étapes, nous devons parler de nos objectifs puisque ce sont eux qui vont dicter nos prochaines actions :

Nos objectifs sociaux sont :

1. Diminuer les inégalités en travaillant sur la diversité et le respect des différences ;

2. Renforcer le lien social et l’inclusion au sein de notre communauté ;

3. Accompagner chaque individu autour de sa Raison d’Etre et son parcours professionnel en favorisant l’hybridation ;

4. Apporter de la connaissance en informant, sensibilisant, formant autour des enjeux que nous partageons ;

Nos objectifs environnementaux sont :

5. Contribuer à réduire la dette écologique de nos clients par l’intermédiaire des missions qui nous sont confiées ;

6. Prendre en compte la globalité de notre impact écosystémique et diminuer l’empreinte carbone de nos activités ; 

7. Sélectionner nos partenaires et nos parties prenantes dans le respect de nos missions et de nos valeurs.

Pour chaque engagement, on a listé des actions concrètes court, moyen, long terme (plus ou moins mesurables) c’est cela que notre comité de mission viendra contrôler.

Quelques exemples :

Pour l'objectif 1, nous allons travailler à intégrer des talents plus en marge qui ne nous connaissent pas encore.

Pour l'objectif 5, c'est un vrai challenge pour nous d'impacter nos clients au travers de nos missions. Nous avons créé une entreprise dans "l'ancien monde" en travaillant auprès de clients pas forcément engagés pour l'environnement du moins. Le potentiel est énorme !

Pour l'objectif 4, nous avons déjà des talents qui nous demandent où ils peuvent aller chercher telle information pour le secteur d'activité où il.elle est. Nous avons prévu un plan de formation pour l'année prochaine pour former l'ensemble sur les bases de la RSE.

Pour l'objectif 6, nous réalisons notre comptabilité carbone jusqu'au scope 3 et identifions là où nous devons faire des efforts. Nous aimerions d'ailleurs pouvoir individualiser l'empreinte carbone par candidat pour susciter une prise de conscience et responsabiliser chacun.

Pour finir, je ne sais pas si HYPHAE sera encore entreprise à mission dans 5 ans. Peut-être que nous dépasserons le cadre de nos objectifs fixés et que le moule d'entreprise à mission sera trop étroit pour nos ambitions.

Cela nous le verrons avec le temps !"

Si vous souhaitez faire le point sur la démarche éco-responsable de votre entreprise :

Allons-y !
(premier rendez-vous offert)

Abonnez-vous à notre newsletter Scale ton impact pour recevoir chaque mois un ensemble de ressources sur une thématique de l'éco-responsabilité

Pour en savoir plus sur la newsletter Scale ton impact
À lire aussi