L'éco-conception web : Un avantage en entreprise ?

Publié le : 19 avril 2022
Si vous voulez avoir de l'impact, ne restez pas les bras croisés !
Inscrivez-vous à "Scale ton impact", la newsletter à lire pour progresser et agir sur l'éco-responsabilité de son entreprise.

Nous réalisons actuellement une refonte de notre site web en le rendant éco-conçu. Pour l’occasion, nous avons décidé de vous présenter le concept d'éco-conception, quel est son intérêt et comment l’appliquer à votre site web.

L'éco-conception est définie par la norme ISO 14062 comme les principes de base pour prendre en compte l’environnement dans la conception et le développement de produits ou services. Appliqué à la conception web, cela consiste à réduire l’impact environnemental de votre site web. Nous allons voir que créer un site éco-conçu permet certes, d’avoir une démarche écoresponsable, mais c’est aussi une innovation qui comporte de nombreux avantages pour l’entreprise.

Pourquoi avons-nous besoin de l’éco-conception?

L’éco-conception réduit votre impact environnemental

L’usage des technologies numériques durant les vingt dernières années a explosé, et avec cela, son impact environnemental. Nous avons pris plusieurs mauvaises habitudes, comme rester longtemps sur les réseaux sociaux, ou acheter fréquemment des téléphones et des ordinateurs, notamment à cause de l’obsolescence programmée. Cependant, les modes de consommation actuels remettent en cause la capacité des générations futures à pouvoir continuer à produire et à consommer comme nous le faisons.

Selon le site ‘’sustainablewebdesign.org’’, l’internet d’aujourd’hui représente 3,8 % des émissions carbones et ne fait que progresser avec l’augmentation de la quantité de data consommée et stockée.

Si internet était un pays, ce serait le 4ème plus gros émetteur de carbone, derrière les États-Unis, la Chine et l’Inde. Les projections estiment que les émissions carbones vont augmenter de 15% par ans à partir de 2025 ( Andrea Aders S.G et Edlet Tomas).

La pandémie de COVID-19 n'a fait qu'accentuer cela. En effet durant les confinements, le recours au télétravail et à la visioconférence a significativement augmenté le trafic sur internet.

Quelques chiffres sur internet :

C’est pourquoi il existe un certain consensus scientifique autour de l’informatique durable, afin de mener à bien la transition écologique. Aujourd’hui les entreprises quelles que soient leurs caractéristiques, doivent réfléchir à leur impact environnemental. Cela passe par une révision de leur mode de fonctionnement, en passant notamment à la RSE. L’un des moyens pour cela est l’éco-conception de leur site web.

Pour sensibiliser vos salarié.e.s aux impacts du numérique ou former certain.e.s professionnel.le.s à l'éco-conception, Greenscale vous accompagne :

Un dilemme entre performance économique et sobriété ?

L'éco-conception web, une perte de temps et d’argent ?

En effet, l’éco-conception web peut paraître abstraite et inutile, voire contradictoire avec les objectifs des entreprises. Le site sera-t-il moins attractif et moins dynamique ? Cela engendrera-t-il des coûts supplémentaires ? Est-ce que l’optimisation et le référencement seront toujours performants ?

Ce sont d’autant de questions que l’on peut se poser en tant que chef d’entreprise ou webmaster.

En fait nous allons voir que cela est compatible. L'éco-conception coïncide avec la réduction de l’énergie et de son coût, avec l’optimisation du site et l’amélioration des performances.

Construire un site web grâce à l'éco-conception

Quels sont les critères à respecter?

L’éco-conception web est une démarche complète qui va concerner de multiples éléments de votre site web.

Le design

Un site éco-conçu comprend des images compressées, de préférence dans un format léger (SVG, WEBP, PNG...) , et les logos et icônes sont en format vectoriel. Pensez qu’un site rapide à charger est un site qui génère plus de trafic. Quelques secondes d'attentes peuvent suffire pour qu'une grande partie de vos utilisateurs quittent votre site web.

L’expérience utilisateur

Un site simple à utiliser, avec un parcours utilisateur optimisé permet une navigation rapide et fluide. Cela permet à l’utilisateur de rapidement trouver les informations dont il a besoin et ne pas perdre des heures à chercher. Ainsi, 73% des utilisateurs quittent le site web sur lequel ils sont, s’ils n'ont pas trouvé l'information qu'ils cherchent au bout de deux minutes. De plus, il est recommandé dans le cadre d'une démarche RSE, de rendre le site web accessible, notamment pour les personnes peu habituées à internet. Pensez que l’accessibilité est un facteur pris en compte par Google pour son calcul du référencement.

Le Backend

Ce qui se passe en arrière-plan de votre site peut aussi le ralentir, et être gourmand en énergie. Essayez d'avoir un code concis et simple, un nombre de requêtes serveurs restreint, ou de mettre en cache vos données. Si votre site est conçu avec un CMS (Content Management System), le back-end sera par défaut plus lourd, évitez de le surcharger avec des extensions et supprimer ce qui peut l'être.

L'hébergement

Et oui on ne pense pas souvent à l’hébergement, c’est pourtant un élément très important en éco-conception. La mutualisation des équipements et de la bande passante va permettre de s'assurer que l'énergie pour alimenter les serveurs est bien utilisée. Des hébergeurs "verts" (c'est-à-dire qui se sourcent en énergie renouvelable et qui optimisent au maximum leur usage) existent aujourd’hui et sont aux mêmes prix que les autres.

Le contenu

Avez-vous déjà pensé aux articles de blog écrits sur internet il y a 15 ans et depuis, complètement obsolètes ? La suppression du contenu qui n’est plus utile régulièrement permet d’alléger votre site.

Ces éléments ont tous quelque chose en commun :

→ Ils améliorent la rapidité et la performance de votre site et offrent donc une meilleure expérience de navigation à votre clientèle.

→ Ils optimisent votre dépense énergétique et réduisent donc vos coûts.

Quelles étapes à suivre dans un projet web éco-conçu ?

Comment gérer un projet web d'éco-conception ?

1) Établissez une stratégie

Tout projet commence par la définition claire d’une stratégie. Vous devez fixer les grandes orientations de votre site web. Quels sont les objectifs à accomplir de votre site ? Qui sont vos cibles ? Vous devez également réfléchir à votre type de projet, s’agit-il d’un nouveau site ou d’une refonte d’un site actuel ? Cela va considérablement modifier votre manière de planifier le projet.

2) Planification du projet

Il est important de déterminer point par point les éléments qui vont constituer votre site web. De la maquette à la mise en ligne, définissez chaque objectif précis à atteindre ainsi que le temps que cela prendrait dans une roadmap ou un diagramme de Gantt.

Exemple de diagramme de Gantt:

C’est à ce stade qu’il est intéressant d’intégrer l’éco-conception dans votre planification. Lorsque vous rédigez votre planification et les étapes à suivre, prévoyez déjà les éléments à prendre en compte, par exemple : compresser les images, convertir en un format spécifique, prévoir un système de suppression automatique du contenu, etc.

C’est ici qu’il faut se plonger dans les multiples guides d’éco-conception qui existent. Pour avoir des critères précis vous pouvez vous référer au guide des designers éthiques, ou même au livre “Eco-conception web : les 115 bonnes pratiques“ de Frédéric Bordage, qui reste une référence aujourd’hui largement utilisée.

3) Procédez par itération

L’Itération consiste à concevoir un prototype du produit, le tester, et l’améliorer jusqu’à être satisfait. Cela permet de gagner du temps dans le développement, et de rester centré sur la qualité du produit. C’est une méthode de projet fortement utilisé dans le cadre de la création de sites web.

Un prototype de site web peut être fait de différentes manières. Il existe des prototypes de basse fidélité, aussi appelé “wireframe” qui présente le futur site de manière ultra-simplifié. On a également des prototypes haute-fidélité qui ressemblent à l’interface finale, et des prototypes "intermédiaires’’ qui représentent une interface de semi-qualité. Vous n’êtes pas obligés de tous les faire, mais réaliser un prototype de basse qualité rapidement, puis haute qualité vous permettrez de gagner du temps ensuite sur la conception.

Vous devez ensuite déterminer quels sont les parcours de vos utilisateurs (user flow)

Une fois le site web prêt, il est fortement conseillé d’avoir recours à des tests utilisateurs, qui consistent à faire réaliser des tâches spécifiques sur le site web à des personnes. Les tests utilisateurs sont très utiles car cinq tests permettent de déceler une très grande majorité des défauts de la navigation, ce qui permet d’améliorer le site à moindre coût. C’est pourquoi il est conseillé de faire tester cinq personnes trois fois plutôt que quinze personnes une fois.

4) Pensez à mesurer

Dans le cadre de l’éco-conception, il est important de mesurer les performances et l’impact des pages du site web.

Des outils tels que PageSpeedInsight apportent des mesures de votre performance et de l’accessibilité mais également de nombreuses clés pour l’améliorer puisqu’il détecte ce qui ralentit votre page. L’ECOINDEX reste une référence pour évaluer l’impact environnemental, en vous donnant une note.

N’hésitez pas à mesurer plusieurs fois pendant la conception du site afin de voir votre progression.

Si vous souhaitez améliorer un site web existant : un article (en anglais) de la plateforme Medium, écrit par un ingénieur de l’entreprise Pinterest, explique que les performances du site Pinterest ont été significativement améliorées par une modification de divers éléments du site (front-end, back-end et réseaux). L’auteur y explique notamment qu’il a réalisé des mesures de la performance du site, et a corrigé des éléments un par un, afin de comprendre précisément ce qui améliore ou détériore la performance. Il explique également que la diminution du temps de chargement de la page a un fort impact sur la satisfaction des utilisateurs.

Vous êtes convaincus ?

Pour plus d’informations sur comment votre entreprise peut agir pour l'environnement abonnez-vous à la Newsletter Scale ton impact:

Continuez à agir...
... grâce à l'un de nos autres articles de blog !
19 mai 2022
Les actions éco-responsables en entreprise pour surmonter son éco-anxiété

Il paraîtrait que l’on passe la moitié de sa journée au travail. C'est l'occasion d'initier vos collègues à la transition écologique collective et efficace en entreprise, vous ne trouvez pas ? 🤔 Cet article vous présente les actions écoresponsables en entreprise pour surmonter l'éco-anxiété. La prise de conscience écologique étant en effervescence, nombreux sont les […]

Continuer à lire ...
19 avril 2022
Compensation carbone en entreprise : les 6 bonnes pratiques

Compenser ses émissions peut être la bonne idée quand on est une entreprise qui veut agir contre le dérèglement climatique. Avec le développement des stratégies RSE pour toutes les entreprises - même les plus petites - la compensation des émissions devient une catégorie d’investissement intéressante à faire valoir. Poussé par la Stratégie Nationale Bas Carbone, […]

Continuer à lire ...
22 mars 2022
Pollution plastique - Comment lutter contre quand on est une TPE/PME ?

Face aux chiffres énormes de la pollution plastique mondiale, que faire en tant que TPE/PME ? Voilà la question à laquelle nous allons tenter de répondre avec toujours en ligne de mire, l’action positive et vertueuse de tout un chacun.

Continuer à lire ...
1 2 3 9