Les actions éco-responsables en entreprise pour surmonter son éco-anxiété

Publié le : 19 mai 2022
Si vous voulez avoir de l'impact, ne restez pas les bras croisés !
Inscrivez-vous à "Scale ton impact", la newsletter à lire pour progresser et agir sur l'éco-responsabilité de son entreprise.

Il paraîtrait que l’on passe la moitié de sa journée au travail. C'est l'occasion d'initier vos collègues à la transition écologique collective et efficace en entreprise, vous ne trouvez pas ? 🤔 Cet article vous présente les actions écoresponsables en entreprise pour surmonter l'éco-anxiété.

La prise de conscience écologique étant en effervescence, nombreux sont les actifs qui souhaitent les appliquer dans leur vie professionnelle. Cependant cela peut représenter un challenge, lorsque personne au bureau n’a la fibre "écolo". Il existe pourtant de nombreuses pratiques permettant de réduire l’impact environnemental de votre lieu de travail. Vous vous êtes peut-être déjà demandé : Quelles actions mener sur mon lieu de travail ? Comment convaincre mon entourage professionnel et mes supérieur·e·s de les appliquer ? Peuvent-elles être mises en place par tous les salarié·e·s, peu importe leur niveau hiérarchique ?

Dans cet article je réponds à toutes ces questions en classifiant pour vous ces actions en trois parties : les actions faciles à mettre en place, celles qui requièrent plus d’investissements et enfin, les plus ambitieuses, qui auront un fort impact.

1. Les éco-gestes en entreprise, faciles et peu coûteux à mettre en place

💬 Favoriser la communication en entreprise

Laisser libre cours aux idées de vos collaborateurs·trices permet, non seulement de les engager dans votre démarche, mais également d’être surpris par leur créativité. N’hésitez pas à mettre à disposition une boîte à idées, un espace dans l'intranet ou offrir un temps de parole dédié à la discussion et à la mise en place d’actions concrètes. Chaque mois et/ou semaine choisissez ensemble des actions ou réalisez un vote pour sélectionner les meilleures.

Une idée

🔌 Limiter la consommation énergétique

Les bureaux, magasins ou autres lieux de travail sont de très gros consommateurs d’électricité, et il n’est pas rare qu’elle soit gaspillée inutilement. Éteindre les éclairages superflus des devantures des locaux et/ou boutiques est un réflexe essentiel. La lumière artificielle nocturne représente "20% de la consommation mondiale d'électricité, 6% des émissions de CO2 et 3% de la demande mondiale en pétrole”. De plus elle perturbe la biodiversité nocturne ainsi que notre propre horloge interne. Pensez également à installer des multiprises pour tout éteindre plus facilement à la fin de la journée, y compris les écrans et matériels informatiques.

Concernant la suite bureautique, nous vous conseillons d’installer des moteurs de recherche responsables, tels que Lilo et Ecosia. Certains changements comme de changer la police de caractères de vos modèles de documents permettent de réduire de moitié la consommation d’encre de ses interlocuteurs ! Par exemple : les polices Ryman eco (33% économie d’encre par rapport à type arial) ou Ecofont (25%). Vous pouvez aussi imprimer en gris (le gris correspondant à 85% de noir) ce qui permet de consommer 2 fois moins d’encre qu’en noir. Enfin, recycler les cartouches d’encre et toners via des points relais, ou mettre à disposition des EcoBox vous permet de réduire les déchets. Concernant vos mails, l’application CleanFox peut être installée afin de faciliter la suppression et le désabonnement des newsletters non lues.

Site Cleanfox

🍱Les actions éco-responsables possibles pour le déjeuner en entreprise

Les repas représentent une petite partie de la journée, mais peuvent faire l’objet de beaucoup de transformations. En effet, la cantine est un lieu produisant souvent de grandes quantités de déchets. C’est pourquoi il peut être intéressant d’essayer de repenser votre cafétéria ou salle déjeuner pour qu’elle soit zéro déchet. Pour ceux qui déjeunent en extérieur, mettre à disposition des emballages réutilisables pour prendre à emporter facilitera la vie de vos salarié·e·s et réduira vos déchets. Considérez également un partenariat avec des restaurateurs dont les emballages repas sont consignés. Par exemple l’entreprise Dabba propose cela, à Grenoble, en Savoie et en Haute Savoie. Enfin, consultez le site The Place To Bio (guide de restaurants engagés) pour des repas d’affaires écolos, ou Phénix ou To Good To Go pour déjeuners et goûters.

Pour les amateurs.trices de café, préférez l’utilisation de cafetières à piston, italienne ou à filtre plutôt qu’une machine à capsules. Dans le cas où c'est impossible, pensez aux capsules réutilisables. Et si vous utilisez des cafetières à filtre, préférez les filtres réutilisables, en tissus ou inox. Aujourd’hui, Il existe heureusement de nombreuses boutiques où vous trouverez facilement ce type de produit. Plutôt thé ? Passez au thé en vrac, avec des boules à thé ou sachets à thé en papier compostable. Cela permet d'éliminer le sachet à jeter et tous les suremballages qui les accompagnent. Le thé est souvent bien meilleur et vous limitez les déchets.

Petit déjeuné

📱 Pour que chaque employé·e soit accompagnée dans les éco-gestes au quotidien

L’application WAG de WWF propose des conseils et astuces pour mettre en place des éco-gestes au quotidien. Les actions sont de plus en plus ambitieuses, et vous permettent de progresser à votre rythme de manière personnalisée.

2- Action avec un petit investissement en temps et argent

Ces actions éco-responsables en entreprise nécessitent plus d'investissement mais auront plus d'impact. La première étape, serait d’analyser la production de déchets. Ensuite il faut élaborer un plan d’actions pour les sources de gaspillage les plus importantes de votre entreprise.

💧L’eau et ses déchets

Vous savez certainement que les bouteilles et gobelets en plastique souvent utilisés pour l’eau sont un fléau pour l’environnement. Par exemple un employé de bureau jettera entre 6 et 700 gobelets par an. Une fontaine à filtrer l’eau du robinet ainsi que des mugs et bouteilles réutilisables sont des investissements intéressants. Ils permettent d’effectuer des économies significatives par rapport aux bonbonnes et bouteilles d’eau. Vous pouvez même les orner de votre logo 😇. L’entreprise Castalie, présente dans toute la France et membre de l’ESS, propose des bouteilles en verre et personnalisables en option. Son objectif est d’éviter l’utilisation de 100 millions de bouteilles d’eau en plastique d’ici 2 ans. L’entreprise Gobilab propose quant à elle des gourdes éco-conçues, et œuvre à l’insertion professionnelle d’adultes handicapés.

tasse-réutilisable-gobelets-plastiques-action eco-responsable en entreprise

🚬 Pour les fumeurs

Votre entreprise pourrait aussi mettre en place des cendriers Ecomégots. Cette entreprise bordelaise de l’ESS sensibilise, collecte et valorise les mégots de cigarettes. Il est possible de demander un devis en ligne qui sera réalisé en fonction de la taille et des besoins de l’entreprise.

Cendrier éco-responsable

💡Partagez vos tips entre salariés

Les salariés ont parfois de très bonnes idées à partager, n’hésitez pas à leur demander des conseils et "tips", lors d'ateliers. Un·e salarié·e passionné·e du DIY pourrait partager sa passion auprès de ses collègues en proposant des ateliers “confection de produits de première nécessité”. Cela permet de partager un bon moment et pour réduire les déchets ménagers des salariés de l’entreprise.

Vous pourriez aussi vous partager vos meilleures recettes de cuisine végétariennes et/ou végétaliennes dans une bibliothèque (ou en ligne sur votre intranet par exemple) pour les amateurs de cuisine ! Pourquoi garder ses secrets de cuisine quand on peut tous en profiter ? 😉

3- Les actions éco-responsables en entreprise vraiment engagées et porteuses de sens

Les actions éco-responsables à mener en entreprise qui ont le plus d’impact sont celles qui sont étroitement liées à votre secteur d’activité ! Je vous présente donc quelques propositions à fort impact qu’il est possible d’appliquer en fonction de votre entreprise.

💭 Tout d’abord pour tous les secteurs

La sensibilisation des collaborateurs sur le lieu de travail peut être concrétisée par des ateliers participatifs (fresque climat, numérique, biodiversité...) et la mise en avant des actions et engagements par des publications de rapport RSE. Cela permet de motiver et inspirer le plus grand nombre.

🌐 À vous, entreprises du numérique :

Le saviez-vous ? “Les usages du numérique représentent 4% des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial. On le nomme souvent le 6e continent, tant du point de vue de ses émissions de GES que de sa consommation en énergie. S'il était un pays, il serait le 4e pollueur derrière la Chine, l'Inde et les USA”. Le secteur des nouvelles technologies représente à lui seul entre 6 et 10 % de la consommation mondiale d’électricité, soit près de 4 % des émissions de gaz à effet de serre.

Cette consommation électrique provient :

  • 30 % des équipements (ordinateurs, téléphones, objets connectés)
  • 30 % des data centers qui hébergent nos données
  • 40 % des réseaux, les fameuses « autoroutes de l‘information ». Il faut en effet deux fois plus d’énergie pour transporter une donnée que pour la stocker pendant un an.

La responsabilité numérique que porte une entreprise est aujourd’hui centrale, car elle peut fortement agir pour réduire son impact environnemental par diverses actions éco-responsables. Il convient donc de commencer par faire un état des lieux numérique. Voici notamment quelques pistes d’actions pour vous guider :

  • Limiter les MAJ évolutives, se limiter aux MAJ correctives,
  • Limiter le nombre d'onglets web ou de logiciels ouverts simultanément,
  • Nettoyer régulièrement les caches, cookies et historiques de téléchargement sur les navigateurs,
  • Appliquer un moteur de recherche et un cloud/drive responsable à tous les postes
  • Héberger le site web de l'entreprise chez un hébergeur vert et européen. Infomaniak, basé en suisse, pionnier de l’hébergement vert en Europe, ses installations alimentées à 100% d’énergies renouvelables et l’entreprise compense jusqu’à 200% ses émissions carbone.
  • Installer un mode économie d'énergie sur tous les appareils (mise en veille, gestion de la luminosité, arrêt automatique)
  • Faire régulièrement du tri dans ses messageries et mails stockés, notamment grâce à l’application mentionnée plus tôt, CleanFox,
  • Passer à une solution de visioconférence responsable comme Crewdle,

Le site Greenspector vous permettra de comparer les outils numériques disponibles et leurs émissions carbone.

Toutes les pistes d’actions que vous trouverez pourront être inscrites dans un “Guide des bonnes pratiques numériques” et mises à disposition de vos salarié·e·s et collègu·e·s, car plus le nombre de personnes engagées grandira plus votre impact sera important 🏔️

Pour aller plus loin dans votre démarche, vous informer et trouver des pistes d’actions écoresponsables en entreprise, le numérique durable fait partie des expertises de Greenscale.

Numérique Durable

🚀 À tous ceux qui s’apprêtent à révolutionner le monde grâce à leur nouveau produit :

Les entreprises évoluent dans un environnement économique formé de fournisseurs, acheteurs, institutions, sponsors, ou autres organismes, afin de pouvoir développer et distribuer leurs produits et services. Cependant, ceux-ci peuvent aussi être la cause de dégâts environnementaux considérables. Favoriser les partenaires en fonction de leurs valeurs et de leurs actions permet de créer un réseau d’acteurs privés et publics partageant des objectifs communs. Voyons comment s’y prendre pour sélectionner les partenaires idéaux →

Réalisez un tableau d'identification des fournisseurs et classez-les, suivant ces critères :

  • D'abord les fournisseurs incontournables dont vous ne pourrez dans tous les cas pas vous passer : banque, assurance, fournisseur d'énergie, comptable éventuellement, ...
  • Ensuite, les fournisseurs avec lesquels vous avez les volumes d'échange les plus importants, ceux avec qui vous travaillez le plus fréquemment
  • Enfin, les fournisseurs "secondaires" avec lesquels vous travaillez moins souvent, ou avec lesquels les transactions sont les moins élevées.

Ces fournisseurs sont-ils transparents sur leurs engagements ? Sont-ils localisés dans votre région ? Posez-leur ces questions et comparez-les sur les sites moralscore et globalcompact.

collègues-travaillent-bureau-actions éco-responsables en entreprises

Il existe plein de moyens de travailler avec des partenaires respectueux de l’environnement : Optez pour un comptable engagé, réalisez vos achats de fournitures de bureau auprès d’entreprises éco-responsables et considérez un imprimeur responsable. N’oubliez pas l’impact de votre entreprise sur la biodiversité locale, et pensez à la faune et la flore de votre zone de travail.

✈️ Aux grands voyageurs

Vous le savez probablement, les transports sont eux aussi une très grande source de pollution. ⅓ des gaz à effet de serre émis en France sont liés aux transports et pour la moitié ils sont directement liés à l’utilisation des véhicules particuliers. La circulation routière est à l’origine de 80% de la pollution atmosphérique que nous subissons dans nos villes (oxyde d’azote, particules fines, COV) et 48 000 personnes meurent chaque année des conséquences de la pollution aux particules fines.

Dans le cas où l’utilisation de la voiture est nécessaire à l’exercice de votre métier, sensibilisez-vous et votre entourage à l’écoconduite. Il est recommandé de :

  • Conduire en douceur, permet de limiter de 40% la consommation de carburant, de réduire les émissions de CO2 mais aussi de réduire les risques d’accidents. Utiliser le régulateur de vitesse sur l’autoroute est un bon moyen d'éviter les fluctuations de vitesse. Rouler lentement pendant les 5 premiers km pour éviter les démarrages brutaux à froid (Plutot que laisser chauffer son moteur). Pendant les embouteillages, privilégiez le frein moteur.
  • Entretenir régulièrement son véhicule, un véhicule mal entretenu peut entraîner une surconsommation de carburant pouvant aller jusqu’à 25 %.

Certaines écoles de conduite proposent ce type de formation même auprès des entreprises ainsi que des organismes de formation spécialisés. Sollicitez votre OPCO afin d'identifier l'organisme le plus proche de chez vous à même de vous proposer cette formation.

Sur un trajet de quelques centaines de kilomètres, l’avion polluera 10 à 50 fois plus qu’un train à grande vitesse électrique, ou 5 à 10 fois plus qu’un bus.

Dans le cas où vous ne pouvez vous abstenir de prendre l'avion,compensez vos émissions carbone causés par les voyages d’affaires. Quelques associations pour le faire :

  • Cœur de Forêt🔗: Association qui réalise le suivi de projets de replantation localement, en France ou l'étranger. Elle implique et sensibilise les populations locales à la non-destruction des arbres replantés.
  • EcoTree 🔗 : Permet d'investir dans la plantation d'arbres dans des forêts gérées durablement. En effet l'association utilise une notion de retour sur investissement. Arrivés à maturités, ces arbres seront coupés pour réaliser du bois d'œuvre exclusivement et donc générer une valeur marchande.
  • Reforest'Action🔗 : propose 3 types de solutions à financer :
    • Préservation de forêts en zone tropicale, projets labellisés VCS ou Gold Standard
    • Création de forêts en zone tropicale, projets labellisés VCS ou Gold Standard
    • Restauration ou création de forêts en France, projets labellisés Bas-Carbone
  • STOCK🔗 : startup française dédiée à la compensation carbone sur le territoire français, utilisant le label Bas-Carbone. Elle est l'interface entre les entreprises souhaitant compenser leur empreinte carbone et des porteurs de projets écoresponsables.
  • Fondation Good Planet 🔗 : permet de faire un don direct suivant la quantité de CO2 que vous souhaitez compenser
  • Pure Project 🔗: propose de participer à restaurer les écosystèmes dont l'entreprise dépend, tout en permettant aux communautés locales d’améliorer leurs conditions de vie dans le cadre de projets long terme.

Le train reste quand même la meilleure option si vous en avez la possibilité. 🚆

Tout salarié·e et/ou dirigeant·e engagé·e devrait pouvoir remettre en question les pratiques quotidiennes de son entreprise et avoir les moyens d’agir s’il·elle en ressent le besoin à l'aide d'actions éco-responsables.

« Le changement climatique pourrait être présenté comme un cheminement spirituel, parfois semé de doutes et d’incertitudes mais aussi jalonné de révélations personnelles et de prises de conscience foudroyantes. »

George Marshall, Le syndrome de l’autruche, pourquoi notre cerveau veut ignorer le changement climatique

Si vous désirez aller plus loin dans votre démarche, si vous avez des questions sur le sujet ou souhaitez monter votre propre plan d’actions, Greenscale est là pour vous accompagner.

Continuez à agir...
... grâce à l'un de nos autres articles de blog !
14 juin 2022
Pourquoi la livraison à domicile est-elle un problème écologique et social ? Discutons du « dernier kilomètre » pour l’e-commerce !

L’e-commerce s’est énormément développé ces dernières années. C’est à la fois une concurrence aux petits commerces de proximité, une opportunité pour des jeunes marques de se développer sans local et une facilité pour les consommateurs d’acheter des produits non vendus près de chez eux. Cependant, l’e-commerce engendre des livraisons personnalisées, souvent effectuées en véhicule thermique. Cela augmente les émissions de GES inhérentes à ces déplacements. Nous allons parler en particulier de ce qu’on appelle le « dernier kilomètre » qui se révèle le plus impactant de manière écologique et sociale.

Continuer à lire ...
19 avril 2022
L'éco-conception web : Un avantage en entreprise ?

Nous réalisons actuellement une refonte de notre site web en le rendant éco-conçu. Pour l’occasion, nous avons décidé de vous présenter le concept d'éco-conception, quel est son intérêt et comment l’appliquer à votre site web. L'éco-conception est définie par la norme ISO 14062 comme les principes de base pour prendre en compte l’environnement dans la […]

Continuer à lire ...
19 avril 2022
Compensation carbone en entreprise : les 6 bonnes pratiques

Compenser ses émissions peut être la bonne idée quand on est une entreprise qui veut agir contre le dérèglement climatique. Avec le développement des stratégies RSE pour toutes les entreprises - même les plus petites - la compensation des émissions devient une catégorie d’investissement intéressante à faire valoir. Poussé par la Stratégie Nationale Bas Carbone, […]

Continuer à lire ...
1 2 3 9