En quoi le management participatif est essentiel à une démarche RSE ?

Publié le : 9 mars 2022
Si vous voulez avoir de l'impact, ne restez pas les bras croisés !
Inscrivez-vous à "Scale ton impact", la newsletter à lire pour progresser et agir sur l'éco-responsabilité de son entreprise.

Encore aujourd’hui, beaucoup d’entreprises utilisent le management directif. Cela consiste pour un manager à dire à ses salariés ce qu’ils doivent faire, tandis que le salarié remplit ses missions et rend des comptes à son manager. Même si le management directif permet de toujours garder le contrôle, pas mal d’inconvénients sont mis en avant. Il existe aujourd’hui d’autres types de management permettant aux salariés de s’exprimer. Et c’est ce qu’on vous explique aujourd’hui !

Le Management Participatif : Une nouvelle façon de collaborer !

Le management participatif consiste à mettre l’humain au centre des décisions. Idéal pour les TPE ou les petites PME, il vous permet d’avoir l’avis de vos salariés et de voir grandir leur motivation. En effet, en impliquant les salariés, vous leur donnez la reconnaissance nécessaire pour qu’ils se plaisent dans l’entreprise et pour qu’ils s’investissent au quotidien. Il permet de développer des relations solides entre manager et managés et d’établir un dialogue auquel toutes les personnes peuvent participer. Il s’agit alors d’un bon moyen pour apprendre à connaître vos salariés et de pouvoir au mieux utiliser leurs compétences au bon fonctionnement dans votre organisation.

L’objectif est simple : Améliorer la productivité individuelle et la performance globale grâce au dialogue, en faisant participer vos collaborateurs à la vie de l’entreprise.

Comment appliquer un management participatif ?

Concrètement, le manager doit mettre de côté son rôle de supérieur hiérarchique. Il endosse un rôle d’animateur autour de débats et de discussions. La recette d’un bon management participatif c’est : L’écoute active et le dialogue. Evidemment, c’est la base d’un management participatif. Le manager doit le favoriser et prendre en compte l’avis de chaque salarié pour obtenir un vrai travail d’équipe.


1. Accepter de déléguer

Il s’agit de faire confiance à ses collaborateurs. Autrement dit, le pli à prendre est de lâcher prise et d’accepter que le rendu soit différent de ce qu’on imaginait. Par exemple, lors d’un travail de création, il est peu probable que soit traduit sur le papier l’exactitude de ce qu’on avait en tête. Cependant, le rendu, bien que totalement différent, il peut être très bien réalisé et répondre aux objectifs.

2. La bonne communication des informations en équipe

Donner toutes les informations à ses salariés afin que les décisions prises soient les meilleures possibles. Il s’agit ici d’éviter les malentendus entre salariés en formulant au mieux les informations et les idées. Par exemple, vous pouvez réunir votre équipe tous les vendredis, pour parler de la semaine écoulée. C’est l’occasion de noter leurs avis, leurs ressentis, sur ce qu’ils ont aimé ou non cette semaine. Peut-être ont-ils des idées pour le futur de l’entreprise. Vous pouvez aussi réunir l’équipe le lundi pour parler de la semaine qui arrive.

3. Un intranet pour un travail participatif

Un intranet pourra grandement vous aider. Vous pouvez réunir toutes les informations à un endroit, pour que tout le monde ait accès à la vie de l’entreprise. Chez GreenScale nous utilisons Notion pour la circulation des informations.

Un intranet pour un management participatif

En quoi Management Participatif et la RSE sont liés ?

La RSE se concentre sur différents aspects avec un volet environnemental important mais également un volet social. C’est sur ce dernier qu’on peut retrouver la mise en place d’un management participatif afin d’améliorer le bien-être des salariés dans l’entreprise. La RSE se focalise notamment sur l’égalité de chaque salarié dans l’entreprise mais aussi sur son inclusion dans les décisions à prendre. Pour ce faire, le dialogue devra s’effectuer de manière fluide en valorisant la participation de tous. Vous constaterez qu’on y retrouve en creux la définition du management participatif !

L’intérêt à adopter un management participatif est donc double lorsqu’il s’agit d’entamer une démarche RSE.

D’une part, vous remplissez déjà des critères exigés pour une démarche RSE. D’autre part vous permettez, grâce à une communication optimale entre les membres de votre organisation, d’impliquer les collaborateurs dans la démarche et donc d’augmenter les chances d’acceptabilité. Chacun se retrouve, par conséquent, uni derrière la même ambition d’amélioration des dimensions sociales et environnementales de votre entreprise. Vous avez tout à y gagner !

Et si jamais, vous vous sentez encore perdu dans la manière de provoquer l’engagement de vos collaborateurs, vous pouvez faire appel à notre cabinet de conseil en RSE. Nous possédons une formation : "Comment engager ses collaborateurs dans sa démarche RSE” qui vous donnera toutes les astuces clés en mains pour répondre à cette problématique.

Retrouvez tous nos articles précédents :

Continuez à agir...
... grâce à l'un de nos autres articles de blog !
19 mai 2022
Les actions éco-responsables en entreprise pour surmonter son éco-anxiété

Il paraîtrait que l’on passe la moitié de sa journée au travail. C'est l'occasion d'initier vos collègues à la transition écologique collective et efficace en entreprise, vous ne trouvez pas ? 🤔 Cet article vous présente les actions écoresponsables en entreprise pour surmonter l'éco-anxiété. La prise de conscience écologique étant en effervescence, nombreux sont les […]

Continuer à lire ...
19 avril 2022
L'éco-conception web : Un avantage en entreprise ?

Nous réalisons actuellement une refonte de notre site web en le rendant éco-conçu. Pour l’occasion, nous avons décidé de vous présenter le concept d'éco-conception, quel est son intérêt et comment l’appliquer à votre site web. L'éco-conception est définie par la norme ISO 14062 comme les principes de base pour prendre en compte l’environnement dans la […]

Continuer à lire ...
19 avril 2022
Compensation carbone en entreprise : les 6 bonnes pratiques

Compenser ses émissions peut être la bonne idée quand on est une entreprise qui veut agir contre le dérèglement climatique. Avec le développement des stratégies RSE pour toutes les entreprises - même les plus petites - la compensation des émissions devient une catégorie d’investissement intéressante à faire valoir. Poussé par la Stratégie Nationale Bas Carbone, […]

Continuer à lire ...
1 2 3 9